Les vertus du gingembre selon grand-mère : bien plus qu’une épice

Considéré depuis des millénaires comme un bienfait pour la santé dans de nombreuses cultures, le gingembre est plus que jamais d'actualité.

Le gingembre décortiqué : #

Redécouvert pour ses vertus médicinales, ce rhizome piquant s’avère être un condiment majeur de notre alimentation. Bien plus qu’une épice, le gingembre regorge d’atouts insoupçonnés et demeure central dans nos mémoires gustatives depuis l’antiquité.

Les bienfaits du gingembre selon la sagesse populaire : #

Depuis toujours, nos grands-mères attribuent au gingembre des propriétés toniques et stimulantes. Ce rhizome originaire d’Asie est réputé pour sa faculté à dynamiser l’organisme et renforcer le système immunitaire. Prisé pour ses bienfaits reconnus, le gingembre semble être un véritable remède miracle.
Selon les dires ancestraux, le gingembre facilite la digestion, combat la fièvre et le rhume, soulage les maux de tête et est aussi parfois considéré comme un aphrodisiaque.
Depuis lors, chaque tisane de gingembre consommée est un sacrifice fait à la prévention et au bien-être, une infâme persuasion que cette épice exotique italique>contient un secret de jouvence}.

Histoire et usages du gingembre : #

Apparue pour la première fois en Chine, la culture du gingembre s’est ensuite répandue en Inde, puis au Moyen-Orient avant de gagner l’Europe lors des expéditions des marchands d’épices. Aujourd’hui, le gingembre est prisé dans le monde entier pour ses propriétés gustatives, mais aussi pour ses vertus médicinales

À lire Comment grand-mère utilisait-elle le thym pour soulager naturellement les symptômes de l’asthme ?

Les vertus scientifiquement prouvées du gingembre : #

Les prouesses du gingembre ne se limitent pas aux recettes de grand-mère. Aujourd’hui, la science corrobore les pratiques héritées du passé. Il est maintenant établi que le gingembre contient de nombreux composés bioactifs aux effets antioxydants, anti-inflammatoires et anticancérigènes. De plus, certains de ces composés ont des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire. Ainsi, en plus d’être un formidable allié contre le mal des transports et les nausées de la grossesse, le gingembre est aussi bon pour le cœur.

Choisir et utiliser le gingembre : #

Voici les critères de choix du gingembre :

  • Préférez le gingembre frais à celui en poudre.
  • Optez pour un rhizome ferme, lisse et sans moisissures.
  • Le gingembre se conserve au réfrigérateur ou se congèle très bien.

Que ce soit en infusion, râpé dans une vinaigrette ou incorporé dans un plat, le gingembre se décline à l’envie. Il est préférable de le consommer cru pour profiter de tous ses bienfaits. N’oubliez pas : « un peu de gingembre chaque jour éloigne le médecin! »

Vertus du Gingembre Utilisation recommandée
Antioxydant Infusion
Anti-inflammatoire Crudités
Cardioprotecteur En cuisine

La FAQ de notre expert :

  • Est-ce vrai que le gingembre est bon pour le coeur ?
    Oui, certains composés du gingembre ont des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire.
  • Comment choisir un bon gingembre ?
    Optez pour un rhizome ferme et sans moisissures. Le gingembre frais est préférable à celui en poudre.
  • Comment consommer le gingembre pour profiter de ses bienfaits ?
    Il est préférable de le consommer cru, en infusion, râpé dans une vinaigrette ou incorporé dans un plat.
  • Le gingembre a-t-il des effets secondaires ?
    A doses normales, le gingembre n’a pas d’effets secondaires. Pourtant, une consommation excessive peut entraîner des troubles gastro-intestinaux.
  • Le gingembre est-il réellement un aphrodisiaque ?
    C’est une croyance populaire non prouvée scientifiquement, mais il peut aider à stimuler la circulation sanguine.

Lookmavideo.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis