Pourquoi et comment grand-mère utilisait-elle le bicarbonate en cuisine ?

Tout un chacun sait que nos grand-mères affectionnaient l'usage de produits simples et versatiles dans leurs cuisines.

L’incontournable usage du bicarbonate dans nos cuisines d’antan #

Parmi ceux-ci, le bicarbonate de soude occupait une place de premier rang. Perçu comme un remède miracle polyvalent, cet ingrédient a su traverser les âges et maintenir sa réputation intacte, tant pour ses vertus culinaires que thérapeutiques. Mais pourquoi nos aînées avaient-elles un tel attrait pour le bicarbonate en cuisine et comment en faisaient-elles l’usage ? Telle est la question qui mérite notre avis éclairé.

Pourquoi l’utilisation fréquente du bicarbonate par nos grand-mères ? #

Nos grand-mères éprouvaient une vraie passion pour le bicarbonate de soude en cuisine pour de multiples raisons. Cet ingrédient tout-en-un offrait une panoplie de services à moindre coût. Il était notamment leur meilleur allié pour donner du volume aux pâtes à gâteaux, éviter la formation de petits grumeaux dans les sauces ou encore pour rendre les légumes plus croquants. De plus, le bicarbonate de soude est également très efficace pour éliminer les odeurs fortes, tant dans la cuisine qu’à travers les aliments. Par exemple, un soupçon de bicarbonate peut enlever l’arrière-goût trop prononcé de certaines viandes.

Mais ce n’est pas tout, le bicarbonate de soude permet également une cuisson à cœur plus rapide des légumes et féculents, facilitant ainsi leur digestion. Après de nombreux tests comparatifs, nos grand-mères ont trouvé en cet ingrédient, une solution économique et efficace pour une cuisine saine, savoureuse et par-dessus tout, durable.

À lire Pourquoi grand-mère préférait-elle utiliser le beurre plutôt que l’huile en pâtisserie ?

Comment nos grand-mères utilisaient-elles le bicarbonate de soude en cuisine ? #

Mais comment exactement l’utilisaient-elles ? Même si l’utilisation du bicarbonate de soude peut paraître simple et rudimentaire, il faut noter que certaines subtilités sont à respecter pour profiter de tous ses bienfaits. Par exemple, pour éviter une saveur trop alcaline dans les plats, nos aînées savaient qu’il fallait ajouter le bicarbonate à la fin de la cuisson. Il était également préférable de le dissoudre dans un peu de liquide avant de l’intégrer à la recette. De même, pour des légumes bien croquants, elles l’ajoutaient à l’eau de cuisson avant d’y plonger les légumes.

Elles savaient, en outre, qu’une infime quantité suffisait : une cuillère à café de bicarbonate pour un litre d’eau ou pour 500g d’aliments en général. Ainsi, derrière le spectacle apparent d’utilisation simple, un véritable savoir-faire se transmettait de génération en génération.

Le bicarbonate, un ingrédient aux multiples usages #

En définitive, le bicarbonate de soude est un ingrédient simple, mais aux usages multiples. Utilisé habilement par nos grand-mères, il était le secret de leurs recettes réussies, alliant saveur, consistance et hygiène. A l’heure actuelle où l’on cherche à revenir à des pratiques culinaires plus naturelles, le bicarbonate de soude fait un retour en force dans nos cuisines, validant ainsi le savoir-faire et le flair inégalé de nos aînées.

À lire La technique de grand-mère pour des fruits confits maison sans amertume

Lookmavideo.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :